Marketing digital

10 conseils pour booster l’engagement de vos communautés sur les réseaux sociaux

De belles histoires chaque jour...

Recevez directement dans votre boîte mail de belles histoires, des conseils, des ressources et plus encore sur la digitalisation et les innovations sur le marché de l'art.
Adresse e-mail
Promis, pas de spams

Le rapport 2018 publié par Hootsuite, société spécialiste des social media, a publié tout récemment, un rapport sur l’usage des réseaux sociaux dans le monde. Le rapport met l’accent sur le poids, toujours plus important, de l’utilisation des réseaux sociaux dans les habitudes d’achat, de communication et d’information. L’occasion de revenir sur cette étude et vous proposer quelques conseils pour booster l’engagement de vos communautés sur les réseaux sociaux en 2019.

Etude Hootsuite 2018 : des utilisateurs qui se comptent en milliards

L’étude Hootsuite – We Are Socialdisponible ici, met en lumière plusieurs faits intéressants, notamment, les opportunités commerciales que peuvent procurer l’usage des réseaux sociaux pour les marques. En tant qu’artiste ou galerie, vous êtes également une marque avec vos valeurs et votre vision, faites en la promotion !

1. Postez du contenu riche et de grande valeur

Ce n’est pas une surprise, plus votre contenu est pertinent, de grande valeur et informatif, plus l’engagement de votre communauté augmentera. Le contenu riche, interactif et de grande valeur, est un levier extrêmement puissant d’acquisition et de fidélisation. Si cela nécessite du temps et de l’investissement, soyez sûrs que cela en vaut la peine sur le long terme. En tant qu’artiste, galeriste ou expert du marché de l’art, vous avez des connaissances pointues qui pourraient très certainement intéresser de nombreuses personnes. Réfléchissez à comment vous souhaitez vous mettre en avant et publiez du contenu riche, cela apportera de la valeur auprès de vos communautés, vous distinguera et vous positionnera en tant qu’expert.

2. S’inspirer des contenus qui marchent pour les adapter à votre identité

Nombreux sont ceux qui, lorsqu’ils décident de mettre en place une stratégie de contenus, se contentent de penser à « ce qui pourrait plaire » à leur audience – et bien souvent ce n’est pas une surprise – cette stratégie se révèle être peu efficace. Au lieu de supposer, faites l’effort de vous appuyer sur des outils (regardez par exemple du côté du très bon outil « Ahrefs »), et la donnée produite par vos communautés, faites des recherches avec des mots-clés et des expressions clés liés au marché de l’art cela vous aidera à prendre des décisions informées et à activer les bons leviers stratégiques pour performer commercialement. Les contenus qui fonctionnent doivent vous inspirer, ne les imitez pas, au risque de perdre en crédibilité, mais inspirez-en vous pour produire des contenus dont vous savez les retombées positives.

3. Utilisez les bons hashtags

Les hashtags, sont les méta-données (souvent modélisées par le fameux « # » sur Instagram ou Twitter notamment) utilisées sur les réseaux sociaux pour marquer les contenus et ainsi les faire remonter lors des requêtes réalisées par les utilisateurs. Quoi qu’on puisse en penser, les hashtags permettent de fédérer des communautés et l’utilisation pertinent de ces hashtags peut se révéler particulièrement efficace, pour vous, en termes de visibilité.

4. Proposez des choses gratuites à vos abonnées

Les réseaux sociaux sont des espaces communautaires, bien qu’utilisés à des fins professionnelles, les réseaux sociaux ont la particularité d’être des espace conversationnels où la façon de communiquer est plus libre. Exit la communication trop « corporate » et impersonnelle, et place à une communication interactive et engageante. Si vous êtes un artiste, ou une galerie, n’hésitez pas à organiser des jeux concours, pour récupérer des informations sur vos prospects, par exemple offrez des prints à tirages limités gratuitement (ou des codes promos pour les acquérir à moindre coût ;)), des invitations, des visites d’atelier… Bref, essayez de faciliter l’interaction entre vous et vos abonnés. Tous ces éléments sont des moyens de créer du lien et de fédérer une vraie communauté engagée et de faire le pont entre le offline et le online.

5. Organisez des sessions questions/réponses (posez moi ce que vous voulez comme question)

Très populaires aux états-unis, notamment utilisées par les influenceurs ou les artistes, la pratique n’est en revanche pas très développée en France. Pourtant, les sessions questions/réponses (appelées « A.M.A (pour Ask Me Anything ») outre-atlantique) sont de bons moyens de créer de l’engagement et des interactions, riches et parfois amusantes. Par exemple, Instagram propose dans les stories cette fonctionnalité (appelé « Sticker » sur le réseau) et même de réaliser des sondages. Ces sessions peuvent être très utiles également pour en savoir plus sur vos abonnés et ainsi mieux structurer vos communications sur les réseaux sociaux.

6. Partagez le contenu des influenceurs de votre secteur

Sur le marché de l’art, il y a de nombreux influenceurs et influenceuses. On distingue les micro-influenceurs des macro-influenceurs des très gros influenceurs. Ils sont présents sur Instagram, Facebook ou encore sur Twitter. Les identifier vous permettra de suivre les grandes tendances du marché et de vous positionner. Par exemple, sur le marché de l’art actuellement les sujets de l’intelligence artificielle, de la blockchain ou de la digitalisation du marché, sont des sujets assez récurrents, parfois même traités par de grands média nationaux. En effet, de nombreux articles de blogs ou de magazines papier ou en ligne les traitent. De nombreux outils sont également à votre disposition (souvent gratuits) pour les trouver. Une fois les influenceurs identifiés, suivez ce qu’ils partagent, rédigent et partagez-les, tout en tenant compte de la valeur ajoutée que cela peut procurer à vos abonnés. Pour mettre en place en place une stratégie social media, engageante, il vous faut également régulièrement sourcer et observer.

7. Utilisez les boutons d’action (C.T.A) sur vos différents réseaux

Les réseaux sociaux se sont rapidement développés et sont aujourd’hui de véritables points de contact entre vous et vos cibles. Sur Facebook ou Instagram par exemple, sur les pages business et les comptes professionnels, vous avez la possibilité d’ajouter des boutons d’appels à l’action (C.T.A pour « Call-To-Action), ces boutons sont très utiles pour créer de l’engagement. Sur votre compte Instagram, lorsque vous passez sur un compte « Business », vous avez la possibilité d’avoir un bouton « Contacter » pour recevoir des e-mails directement en provenance d’Instagram ou utilisez les « Stories » pour obtenir des informations ou rediriger vers votre site web ou votre liste de contacts. Même chose, sur Facebook, vous avez la possibilité de rajouter plusieurs boutons (inscription à une newsletter, acheter, contacter…), utilisez-les pour créer du lien et interagir avec vos communautés.

8. Utilisez des contenus « rich » (Gifs, images, vidéos…)

Les contenus statiques que sont les articles sont de bons contenus, ils sont informatifs et vous aident à transmettre des valeurs et à démontrer votre expertise. Pour autant, ce ne sont pas les contenus les plus interactifs et les plus engageants. Une très bonne étude de l’agence iProspect explique que les contenus rich fonctionnent mieux quand ils sont bien utilisés. Les contenus rich media permettent de faire du « visual storytelling » et permet de créer un taux d’engagement et des interactions largement supérieurs.

9. Interagissez avec les autres

Cela semble tomber sous le sens mais interagir avec votre audience a un véritable impact sur comment vous pouvez être perçus par vos abonnés et vos communautés en général. Interagir avec les autres ? Concrètement cela signifie qu’il ne faut pas hésiter à réagir aux commentaires, rediriger vers votre site ou vos articles (si vous en produisez). Cela nécessite du temps mais les bénéfices en seront que plus grand en termes d’image et surtout sur l’acquisition de nouveaux prospects.

10. Faites des partenariats

Le recours aux partenariats est courant dans plusieurs d’activités. Par exemple, de nombreuses marques effectuent des partenariats avec des influenceurs (ou d’autres marques) pour augmenter la portée des messages délivrés. En tant qu’artiste ou galeriste, il peut être judicieux d’avoir recours à ce levier qui peut s’avérer très intéressant. Imaginez des partenariats « gagnant-gagnant » peut très bien fonctionner et vous permettre de toucher d’autres cibles et de bénéficier de l’effet de réseau.