Marché de l'art

Tristan Pigott : Le « social » narcissisme à l’ère du web 2.0

De belles histoires chaque jour...

Recevez directement dans votre boîte mail de belles histoires, des conseils, des ressources et plus encore sur la digitalisation et les innovations sur le marché de l'art.
Adresse e-mail
Promis, pas de spams

Tristan Pigott est un artiste britannique originaire de Londres. L’artiste a produit une série de portraits baptisée « Dead Natural » qui permet de nous interroger sur le narcissisme à l’ère des réseaux sociaux et du tout connecté. Une série qui met en évidence, de manière ironique, le pouvoir de l’image et son emprise sur les individus. Brillant.

Un jeune talent de l’art figuratif contemporain

Tristan Pigott est un artiste figuratif londonien. Ses oeuvres ont été exposées de nombreuses fois en galerie et ont même été publiées dans plusieurs magazines et revues spécialisés. On vous présente aujourd’hui son travail qui mêle inspiration du quotidien et observation du monde actuel.

« Dead natural », une réflexion sur l’égo dans la culture populaire

Les réseaux sociaux, et ce qu’on appelle « le web social », ont un pouvoir formidable, celui de pouvoir s’informer, de pouvoir se former et de pouvoir échanger tout le temps avec le monde entier. Cette opportunité qu’offre le web aux individus est une chance et que l’humanité n’a jusqu’à présent jamais pu expérimenter dans de telles proportions. Instagram, Facebook, Twitter ou encore Snapchat sont de véritables vecteurs conversationnels mais apportent avec eux un écueil qui aujourd’hui ne fait plus débat: la prédominance de la représentation sur ces réseaux.

Tristan Pigott avec sa collection de portraits peints « Dead natural » questionne l’égo humain par le truchement des filtres Instagram, des stories Snapchat et par la réflexion qu’il mène. Dans cette série, l’artiste tente de capter la frontière ténue entre notre perception de ce que nous sommes réellement et de ce que nous désirons renvoyer sur les réseaux sociaux.

‘Hold the Line’ oil on linen 170 x 130 cm

‘Big Softie’ oil on linen 26 x 34 inches

‘Selfie as Lina Moy’ oil on linen 18 x 20 inches

Diplômé en 2012 du Camberwell College of Arts, Pigott a su se faire une place parmi les jeunes artistes contemporains en mesure de critiquer la culture contemporaine, avec ironie, sans pour autant basculer dans une forme de « haine » contre-productive. C’est bien là la force de cet artiste, relativement jeune de surcroît, d’être en mesure de dépeindre de façon réaliste notre « vie quotidienne » désormais plus que jamais liée aux réseaux sociaux, à l’image et à notre rapport à ces deux éléments.

‘Late Night’ oil on linen 10 x 16 inches

‘Contrary Mary’ oil on linen 26 x 34 inches

Pour en découvrir plus sur son œuvre, son travail et son actualité : tristanpigott.com