Marché de l'art

6 artistes femmes à découvrir absolument

De belles histoires chaque jour...

Recevez directement dans votre boîte mail de belles histoires, des conseils, des ressources et plus encore sur la digitalisation et les innovations sur le marché de l'art.
Adresse e-mail
Promis, pas de spams

Le milieu de l’art contemporain peut être un milieu complexe. La scène contemporaine mêle plusieurs acteurs aux backgrounds parfois très différents, avec dans certains cas des enjeux socio-économiques importants. Tout ça, rend justement ce milieu d’autant plus riche et intéressants pour celles et ceux qui s’y intéressent. Au-delà de la complexité du milieu et des enjeux, le monde l’art est un véritable espace social où les femmes jouent un rôle central et de nombreuses femmes artistes contribuent à rendre le monde de l’art riche par leurs créations et leurs regards. On vous propose aujourd’hui, un focus sur 6 artistes femmes qu’on adore, qui comptent, redéfinissent et ré-imaginent le statut des femmes à travers leurs oeuvres.

« Après la révolution, la transformation »

Les femmes au cours du XXe siècle ont eu beaucoup à faire, en France notamment. Entre discrimination sociale, Obtention du droit de vote, émancipation et lutte politique, les femmes ont occupé au cours du XXe siècle un rôle pivot dans la société civile. Dans le monde artistique, l’apport des femmes à la création contemporaine artistique est également important. Les années 1960 constituent un des premiers jalons de cet apport avec notamment l’oeuvre de Judy Chicago, considérée comme l’une des premières artistes féministe, avant-gardiste, qui explorait déjà la figure de la femme à travers la représentation de mythes et de symboles. Dans son sillage, plusieurs artistes femmes ont pu utiliser leurs oeuvres pour revendiquer leurs droits et combattre les nombreuses discriminations auxquelles elles devaient faire face au sein de la société civile.

Si vous êtes un amateur de lecture, on vous recommande l’excellent essai « After the Revolution: Women Who Transformed Contemporary Art–Revised and Expanded Edition », ouvrage qui revient en détail sur le travail de 12 femmes artistes (Marina Abramovic’, Louise Bourgeois, Ellen Gallagher, Ann Hamilton, Jenny Holzer, Elizabeth Murray, Shirin Neshat, Judy Pfaff, Dana Schutz, Cindy Sherman, Kiki Smith, et Nancy Spero) et qui analyse l’apport de ces dernières au mouvement féministe.

Couverture de l’ouvrage « After the Revolution: Women Who Transformed Contemporary Art–Revised and Expanded Edition »

Barbara Kruger « We don’t need another hero »

Barbara Kruger – Genre et identité, dualité et opposition

L’artiste Américaine Barbara Kruger est une artiste conceptuelle appartenant notamment au mouvement dit de la « Pictures Generation ». L’artiste est connue notamment pour son travail sur la réappropriation des images de la culture populaire en les détournant. Barbara Kruger est une artiste politique et sociale au sens entier du terme comme en témoigne sa vision de son oeuvre « Je tente de travailler sur les rapports complexes entre le pouvoir et la vie en société, mais pour ce qui est de la présentation visuelle, je tâche d’éviter un haut degré de difficulté. Je souhaite que les gens soient attirés vers l’intérieur de l’œuvre. ». Son travail d’exploration et de compréhension du genre et de l’identité constitue un apport important qu’on affectionne particulièrement.

Vue Installation, Mai Thu Perret – « Sightings », au Nasher Sculpture Center à Dallas, 2016. Photo: Kevin Todora

Mai-Thu Perret – Critique construite de la société patriarcale

Mai-Thu Perret est une artiste franco-suisse d’origine vietnamienne. Mai-Thu Perret travaille de façon récurrente sur le rapport à la distance. Sur ce thème précisément, l’artiste Suisse a réalisé l’excellent «The Crystal Frontier», une œuvre écrite, qui nous présente l’histoire d’un groupe de femmes qui rejettent la société capitaliste et patriarcale et décident de fuirent en direction du désert du Nouveau-Mexique pour fonder une nouvelle communauté autonome. Cette nouvelle communauté essaie de réinventer les relations à la nature et au travail.

Yayoi Kusama, « Flame »(1992)

Yayoi Kusama – Une revendicative, libertaire et symbolique

Yayoi Kusama est une artiste contemporaine japonaise, à la fois peintre, sculptrice et écrivaine, qui travaille sur le motif et la reproduction de ces derniers. Une oeuvre nourrie par l’obsession, l’angoisse et la notion d’infini. L’aspect fascinant de son oeuvre est sa manière de se représenter l’espace et de le réoccuper avec sa vision si particulière. Mêlant performances, happenings et oeuvres sur tableau, Yayoi Kusama intègre également une dimension féministe à ses productions artistiques de façon symbolique ou critique notamment en revendiquant l’idée que la liberté sexuelle est une composante essentielle de l’égalité homme/femme.

Natalia LL, « Consumer Art », 1972

Natalia LL (Lach-Lachowicz) – Consumer Art et Post-Consumer Art

Natalia LL est une artiste Polonaise connue pour ses performances artistiques, ses photographies mais surtout ses vidéos performatives au moment des « trente glorieuses ». Sa série la plus populaire est probablement « The “Consumer Art”(1972-5), qui est un pastiche de film pornographique, dans laquelle elle critique la réification du corps féminin. Natalia LL a été à l’origine d’un projet plus large au sein duquel elle faisait manger à des femmes, de façon très suggestive, une sélection de choses de formes phalliques (bananes, glaces, saucisses…). Son propos était de dépeindre des personnages résolument actives, présentées comme des « mangeuses d’hommes » plutôt que des personnages passives au profit du plaisir masculin comme c’est habituellement le cas dans la pornographie en général.

“Orange Crush,” 2009, enamel on metal, 108 x 180 in.

Marilyn Minter – Célébration du glamour, du brillant et de la saleté

Marylin Minter est une photographe et peintre américaine qui intègre régulièrement dans ses oeuvres une dimension volontairement sexuelle et érotique. Son travail est un complexe mélange visant à mettre en image le paradoxe de la définition de la beauté. Sa série la plus populaire reste la mythique “100 Food Porn”, composée d’une centaine de dessins et peintures. L’artiste dit de son travail qu’elle souhaiterait que les femmes puisses se réapproprier les images avec fierté et panache.

« Mme Konabé » – Commerçante, ethnie Kô, Burkina Faso. © Joana Choumali

Joana Choumali – Un regard neuf sur les beautés de l’afrique contemporaine

Joana Choumali, est née à Abidjan en Côte d’Ivoire et a étudié les Arts graphiques à Casablanca. Dans son travail, à travers des série de portraits, elle souhaite rendre hommage au passé et à la tradition. Son rapport à la féminité? elle souhaite le définir à travers son regard et sa passion pour l’outil photographique.