Etudes & Analyses

(Etude) Pourquoi les collectionneurs font-ils l’acquisition d’oeuvres d’art ?

Dernière mise à jour le 22/12/2017 à 03:05

De belles histoires chaque jour...

Recevez directement dans votre boîte mail de belles histoires, des conseils, des ressources et plus encore sur la digitalisation et les innovations sur le marché de l'art.
Adresse e-mail
Promis, pas de spams

A l’occasion de la foire d’art contemporain, Miami Basel qui s’est déroulé du 7-10 Décembre à Miami Beach, la société UBS, spécialisée dans les services financiers, a mis en ligne une étude sur les habitudes des collectionneurs d’art avec un focus particulier sur la manière dont les collectionneurs gèrent leurs collections. Contrairement aux idées reçues, les collectionneurs collectionnent par passion, bien plus que par volonté d’investissement.

Méthodologie de l’étude

L’étude s’est concentrée sur un panel de 2,475 collectionneurs américains à très hauts revenus. Dans ce panel, 1,017 participants se déclarent être « collectionneurs » – dont 363 collectionneurs d’objets d’art.

71% déclarent « aimer les belles choses »

71% des collectionneurs interrogés déclarent « aimer les belles choses », 54% des répondants affirment en outre que collectionner est une « passion ». 62% des collectionneurs interrogés affirment qu’ils n’ont jamais retourné d’oeuvres suite à leur achat. Enfin, 13% d’entre eux déclarent qu’ils projettent dégager du projet d’une des acquisitions réalisées.

62% déclarent acheter directement en galerie

L’étude souligne également une réalité logique, 62% des collectionneurs achètent directement en galeries, 60% cherchent des informations sur les artistes et les oeuvres en ligne – montrant par la même occasion l’important du canal web pour la découverte des artistes et des oeuvres – 50% se renseignent directement via les musées et 44% via les magazines. Autre chiffre intéressant, 88% des collectionneurs interrogés n’ont pas recours à des « art advisors » pour l’acquisition d’oeuvres tandis seulement un quart d’entre eux ont acheté des oeuvres via des plateformes en ligne. Ce chiffre démontre tout le potentiel des canaux numériques pour l’acquisition d’oeuvres.

Concernant les foires d’art contemporain, les 5 manifestations artistiques les plus appréciées sont les suivantes :

1. Art Basel (Suisse, Etats-Unis, Hong Kong, Chine)
2. The Armory show (Etats-Unis)
3. TEFAF (Pays-Bas)
4. Frieze (Royaume-Uni)
5. La Biennale de Venise (Italie)

41% des collectionneurs n’ont jamais fait évaluer leur collection

Autre chiffre à retenir, 41% des collectionneurs n’ont jamais fait évaluer leur collection. Ce chiffre est intéressant puisqu’il démontre que l’aspect spéculatif ne concerne pas forcément la majorité des collectionneurs du marché. Enfin, il souligne également le fait que le besoin de connaître la valeur totale de sa collection ne constitue pas une priorité.

L’étude complète est disponible sur le site de l’UBS, ici